Sélectionner une page

Le rituel de la Sweat Lodge

La cérémonie de la Sweat Lodge – Hutte à Sudation – est un rituel très ancien qui fut pratiqué un peu partout dans le monde avant l’apparition des grandes religions. Aujourd’hui encore, la Sweat-Lodge est un élément central dans la spiritualité des peuples amérindiens.

Le rituel que nous pratiquons est inspiré (mais pas rigoureusement identique) de la tradition du peuple lakota.
Pour vous en présenter l’esprit, je laisse donc la parole à feu Archie Fire Lame Deer, Chef et Gardien de la tradition lakota, dont voici quelques courts extraits de l’enseignement :

Transcription de l’enseignement oral d’un chef Lakota sur la cérémonie de la Sweat-Lodge (extrait) :

« Entrer dans une Sweat Lodge, c’est naître une nouvelle fois.

On y prie spirituellement, mentalement, afin de relier le spirituel et le mental. Prier n’est pas une récitation de mots, nous ne voulons pas d’effort de mémoire, nous ne voulons pas de prières sorties d’un livre, d’une bible. Nous désirons que vos prières viennent du fond de votre cœur et non pas de votre tête.

Je me rappelle un homme que j’ai emmené pour une Quête de Vision. Je lui avais demandé de préparer quatre cent cinq sachets de tabac. « Pour chaque sachet, tu dois prier, » lui dis-je.

J’avais laissé mon ami à ses sachets et, quand je revins quelques instants plus tard, je le vis en arrêt. Il avait déjà fait beaucoup de sachets et, comme il ne bougeait plus, je lui demandais ce qui n’allait pas. « Je ne sais plus quelles prières dire, » répondit-il. « Que veux-tu dire ? » fis-je. « J’ai récité toutes les prières que j’avais apprises d’un livre, je ne peux en trouver de nouvelles. J’ai dit celles que je connaissais à l’endroit, à l’envers… Je n’ai que cent cinq sachets et je suis bloqué maintenant. J’en ai encore trois cents à faire. »

Je lui demandais : « Qu’est-ce qui te fait croire que tu es bloqué ? » « Et bien… on m’a dit qu’il fallait dire une prière différente à chaque sachet de tabac ; c’est pourquoi je ne peux plus avancer. Je lui répondis : « pourquoi ne pas faire tous tes sachets en disant « pour toute ma famille », « Mitakuye Oyasin » (« Mitakuye Oyasin » = tout m’est parent, je suis relié à toute la création, je remercie toute la création), qui englobe la famille, les animaux, les plantes, les arbres, les oiseaux, les poissons… Ils font partie de ta famille, tout ce que le Grand Esprit a créé fait partie de ta famille. »

Ceci va donc contre la croyance que nous ne sommes pas en relation avec les animaux. L’homme est un animal, mais il lui a été donné l’intellect, afin d’être le gardien des créatures du Grand Esprit.

Je parle des sachets de tabac, car nous devrons en préparer pour la Sweat Lodge.

Apprenons à ouvrir notre esprit, à être patient et à nous entraider.
Voilà l’enseignement de la Hutte à Sudation : le chemin de la réunification, rassembler les gens, réfléchir à ce que nous pouvons faire pour la Terre et non attendre encore davantage de la Terre.

L’Inipi (la Sweat-Lodge) a été donnée aux hommes pour qu’ils se purifient spirituellement, physiquement, mentalement et émotionnellement.
La spiritualité et la religion sont deux choses différentes. En général, nombreux sont ceux qui ne comprennent pas que la spiritualité vient du cœur et non de la mémoire.

Prier vient du cœur.

Emotionnellement… Un homme doit réapprendre à pleurer. Un homme fort pleure ; un homme faible garde ses larmes, les refoule. Quand vous gardez tout en vous, cela peut vous détruire émotionnellement.

Exprimez votre anxiété, sortez-la quand vous êtes dans la Sweat Lodge (En langue lakota, le mot « ce’kiyayo » signifie : « prie toujours » et « vas-y, pleure ».). Il est idiot de dire que l’homme fort ne pleure pas. J’ai vu des hommes forts pleurer comme des enfants durant la guerre, pendant les combats. Nous voulons vous apprendre non pas à pleurer, mais à sortir le son enfermé en vous Nous voulons vous apprendre à respirer correctement.
(C’est pourquoi, dans nos Huttes à Sudation,, nous pratiquons le « Chant Spontané » : plutôt que de chanter des paroles apprises, chacun laisse sortir, sur une mélodie spontanée, des sons exprimant ce qu’il ressent dans le moment.).

Vous devez transpirer dans la Sweat Lodge. Si vous ne transpirez pas, vous allez vous évanouir. Vous devez ouvrir vos pores pour libérer vos toxines. Cette transpiration vous purifie. Nombreux sont ceux qui se sentent en pleine forme après une Sweat Lodge, car tous leurs pores se sont ouverts. Une Sweat Lodge est plus forte qu’un sauna, surtout lorsqu’on est si près les uns des autres.

Lorsque les pierres brûlantes sont apportées sous la Hutte, beaucoup de vibrations négatives s’échappent des gens, à cause de la peur de la chaleur et la peur du noir.

La rencontre de l’eau et de la chaleur va créer la vapeur. Les scientifiques vous donneront une explication sensée de ce phénomène, mais pour nous, la vapeur qui naît de l’eau et d’une chaleur intense s’appelle le Souffle du Grand-Père, le Souffle du Créateur.

Le centre de la Sweat Lodge représente la Terre qui donne la vie. La Sweat Lodge symbolise la grossesse d’une femme.
Vous entrez dans la Hutte afin de vous purifier et de renaître.

C’est un peu comme une confession personnelle avec le Créateur. Personne n’a reçu le pouvoir de confesser les péchés d’un autre, car là n’était pas l’intention du Créateur. Le Créateur veut que chacun de vous, soit son propre guide vers le monde spirituel, le monde de l’au-delà.
Chacun de vous est un être sacré.

Plus vite vous assimilerez cela, plus rapidement vous avancerez. Vous êtes sacré. Respectez-vous. C’est seulement si vous vous respectez, que les autres vous respecteront. Sinon, n’attendez de respect de personne.
Dans la Sweat Lodge, vous priez le Créateur.

Quand vous entrerez dans la Hutte à Sudation, vous oublierez tout ce qui a été enseigné car vous ne penserez plus qu’à la chaleur qui vous brûlera les yeux. Vous vous demanderez ce que vous faites là. « Laissez-moi sortir, car je ne fais pas partie de cet enseignement, je ne suis pas encore prêt ! »
Vous devrez alors vous concentrer sur votre côté spirituel, sur votre cœur.

Vous serez aussi frappés par l’obscurité. N’en ayez jamais peur ; la nuit est le temps des cérémonies spirituelles. La porte de la Hutte se ferme, et c’est l’Esprit qui entre. Nous respirons et nous prions. Peut-être que certains ne parviennent pas à prier tout de suite, mais à respirer le même air que les autres, ils finissent par s’ouvrir au sentiment de la prière et par prier.

Priez pour les générations futures, les enfants, les anciens, les animaux, les végétaux, le feu, l’air, l’eau, la Terre et priez pour les autres.

Lorsque la porte de la Hutte s’ouvre, les sentiments positifs, l’air, les prières s’échappent à l’extérieur avec la vapeur. C’est le Souffle du Grand-Père (le Souffle de Dieu). Et le vent disperse ces prières dans chacune des quatre directions de la Terre. Vous ne voyez pas tout cela, mais c’est réel.

L’eau versée sur les pierres chaudes, provoque une ionisation négative (de l’air) et la seule chose qui reste positive, c’est vous. Le seul moyen de transformer ces ions négatifs en ions positifs est la prière.
Vous avez intérêt à prier intensément. Plus vous priez, moins vous ressentez la chaleur. La Sweat Lodge n’est pas un test d’endurance, c’est un lieu de prières ; on y apprend à prier pour accueillir la chaleur.

La vapeur dilate les pores de la peau et repousse toutes les maladies hors du corps par la transpiration. En sortant, il est nécessaire de bien rincer le corps à l’eau froide afin de bien éliminer toute trace de ces maladies.
A la Sweat Lodge, personne n’a pris froid. Votre concentration dans la prière vous fait oublier le froid, la chaleur.
Vous êtes reliés à la Terre, vous devenez partie intégrante de la Terre.
Dans Inipi, nous sommes concentrés sur la purification du physique, du mental, des émotions, de l’esprit.

Il est recommandé de ne pas trop manger avant la Hutte et de ne pas boire de jus de pomme en sortant. La chaleur de votre estomac le ferait fermenter et vous seriez malade. Par contre, vous apprécierez certainement une bonne soupe.

Quatre tours (4 « Portes ») seront faits, c’est-à-dire que la porte sera ouverte quatre fois.
Au premier tour, celle ou celui qui conduit, peut demander si quelqu’un désire prier. Celui qui priera en silence devra dire : « tout est mien » ou « toute ma famille » ou « Mitakuye Oyasin » à la fin de sa prière, afin que celui qui est à ses côtés puisse prier à son tour.
Celui ou celle qui conduit la Sweat Lodge peut verser de l’eau sur les pierres durant ces prières silencieuses.
Pour ouvrir la porte, le conducteur doit crier « Mitakuye Oyasin » à l’adresse du gardien du feu. L’eau est sortie. Il demande un certain nombre de pierres au gardien, puis fait rentrer le seau d’eau.
Le deuxième tour commence une fois la porte fermée.
Toute la liberté est donnée à celui qui conduit.

Si la Hutte est trop chaude à votre goût, vous devez dire « ice cream ! » afin de sortir avant la fin d’un tour, mais une fois dehors, vous ne pouvez plus rentrer, vous briseriez le cercle des prières. »

— Archie Fire Lame Deer