Le rituel de la sweat lodge

 

La hutte à sudation ou sweat lodge est un rituel de purification que l’on retrouve un peu partout dans le monde. Ce rituel est encore pratiqué de nos jours chez les Nord-Amérindiens mais aussi chez certains peuples slaves et africains.

Il y existe plusieurs modèles de huttes à sudation : voûtées, semblables à un tipi ou consistant en un simple trou creusé dans le sol et recouvert de morceaux de bois. Durant le processus, des pierres sont chauffées dans un feu extérieur et placées ensuite dans un puits, au centre de la hutte. Ces pierres sont arrosées d’eau tout au long du rituel. La vapeur qui s’en dégage crée une forte chaleur, ouvrant ainsi les alvéoles pulmonaires et provoquant chez les participants une transpiration abondante. Des herbes médicinales, principalement de la sauge, sont parfois employées pour accentuer le processus de désintoxication.

Le sauna est un héritage direct de ce rituel de purification ancestral, qui a perdu son aspect spirituel. La Sweat Lodge vise non seulement le nettoyage physique, mais également la purification des sphères émotionnelles et spirituelles.

Chez les Indiens d’Amérique du nord, notamment chez les Sioux Lakotas, on l’appelle « Inipi », traduit par « hutte à sudation ». Chez les Indiens d’Amérique du sud, elle s’appelle « Témascal », littéralement la « maison de vapeur ». Ce rituel, traditionnellement conduit par un chamane et un gardien du feu, place les participants devant le « Créateur de l’Univers », selon la croyance ancestrale, et permet de s’adresser directement à « Lui ».

L’épreuve physique que fait vivre la Sweat Lodge amène les participants à vivre une forme d’humilité. Ce rituel permet de se recentrer, il donne aussi l’occasion de prendre conscience du groupe, de la force qui s’en dégage. On se retrouve à la fois seul, face à soi-même et ses propres ressources, mais aussi porté par la présence des autres participants.

Cette tradition propose de renouer avec des valeurs fondamentales
• La gratitude et le respect envers la vie au sens large
• La gratitude envers la Terre, mère nourricière, qui porte la vie depuis des milliards d’années.
• Le respect des éléments, l’eau, l’air, la terre, le feu
• Le respect d’autrui

La Sweat Lodge amène à vivre des moments très intenses parfois impressionnants. En raison de la forte chaleur, elle facilite le lâcher-prise dès lors que le contrôle ou la répression des émotions devient difficile,

Le mécanisme de lâcher-prise permet d’amorcer le processus de purification émotionnelle.

A l’image des pores de la peau qui s’ouvrent pour libérer la transpiration et permettent aux toxines de s’écouler à l’extérieur, le cœur et l’âme s’ouvrent, libérant les « toxines émotionnelles ». Le rituel peut amener les participants à rencontrer de vieilles blessures, des zones d’ombre qui peuvent être douloureuses.

De la peur à la joie en passant par des fous rires ou des sanglots, c’est une occasion de sentir, de vivre et d’exprimer des émotions profondes.

Accepter consciemment cette expérience aide ainsi à s’ouvrir à soi-même…

Il existe une vitalité, une force, une stimulation qui s’exprime à travers toi dans l’action, et parce qu’il n’y a qu’un seul toi en tout temps, cette expression est unique. Si tu la bloques, elle ne saura exister par le biais d’aucun autre médium et sera perdue. Le monde ne la connaîtra jamais. Il ne revient pas à toi d’en juger la qualité, ni de la comparer aux autres expressions. Ton travail, c’est de garder la voie ouverte.


Martha Graham ·
Danseuse et chorégraphe

Pin It on Pinterest

Share This