La Femme dans la Tradition Lakota

Moon Time veut dire « Temps de la Lune » ce qui signifie que le moment est propice pour une femme d’avoir ses règles.

C’est le temps où elle jouit du plus grand pouvoir. Idéalement, elle devrait s’offrir la possibilité de se retirer dans la solitude (la montagne, la nature) pour prier et se connecter avec le Créateur et le Cosmos. C’est un moment de retrouvailles avec elle-même, dans ce qu’elle représente de plus authentique et profond.

Elle ne devrait pas avoir à s’occuper de tâches domestiques, car elle vit un temps de grande sensibilité et de belle potentialité. Durant cette période, elle serait préférable pour elle de se consacrer à sa vie intérieure, de se connecter à sa grande force de Vie et laisser l’énergie circuler en elle et autour d’elle. En vivant ces temps de façon harmonieus, elle retrouve joie et santé pour elle et son entourage.

Concrètement, elle peut, par exemple, cuisiner avant ses règles et congeler la nourriture, confier ses enfants et son ménage à des personnes de confiance dans son entourage.

Si une femme ne prend pas le temps de s’occuper d’elle-même pendant ses règles, celles-ci peuvent devenir douloureuses physiquement et psychologiquement (mauvaise humeur, dépression, …). Au lieu de se sentir régénérée, elle se sentira amoindrie, voir souillée. Ce merveilleux cadeau de la Nature est alors vécu comme une malédiction.

Pour vivre positivement ce temps de Pouvoir, une femme devrait faire attention aux points suivants :

  • Ne pas faire l’amour car elle peut « drainer » toute l’énergie de son partenaire ou perdre la sienne.
  • Ne pas participer à des cérémonies (la Sweat-Lodge, par exemple) ou toucher des objets sacrés : sa grande sensibilité du moment l’exposerait à une sorte de « survoltage » spirituel.
  • Pendant cette période, la femme devient très attractive pour les hommes et les esprits (bons et mauvais) : elle devrait donc se protéger. Pour ce faire, elle utilisera de la sauge dès le réveil et au cour de la journée pour se purifier et être protégée. C’est aussi pourquoi elle essaie d’être seule ou seulement avec d’autres femmes en règles.

Rituels

  • Conserver une bouteille d’eau dans laquelle la femme va mettre son énergie. Les autres membres de la famille boivent de cette eau, ce qui apporte de l’harmonie individuelle et collective.
  • Récupérer le sang de ses menstruations et le mélanger à de l’eau (utiliser toujours le même récipient) : rendre ce mélange à la Terre Mère pour l’honorer. Une femme qui honore la Terre Mère s’honore elle-même. La femme éprouve alors un sentiment d’harmonie intérieure car elle cesse de retenir son énergie.

Moon Time

Le meilleur moment pour avoir ses règles est à la pleine lune. Un moyen pour ce faire est de prendre des saunas, bains de vapeur, bains chauds, deux – trois jours avant : être patiente car ça peut prendre une année avant de se mettre en place.

Ménopause

Pour une femme, c’est un temps de grande sagesse car, désormais, elle conserve sa puissance. C’est pourquoi, traditionnellement, une femme en règles va confier ses enfants à la grand-mère qui va en profiter pour leur donner un enseignement.

Règles douloureuses

  • réharmoniser ses règles (voir tout ce qui précède), prier
  • réchauffer le ventre (cataplasmes), boire beaucoup de thé, menthe, sauge
  • éviter le café, le sel, les autres hypertenseurs, 10 jours avant les règles
  • trouver des herbes pour fluidifier le sang (éventuellement du saule (Aspirine))

Archie Fire Lame Deer, Chef Lakota et Gardien de la Tradition
(enseignement oral donné exclusivement aux femmes présentes)

Lame Deer a également ajouté que la Sweat-Lodge avait été donnée aux hommes parce que la Nature ne leur avait pas donné la possibilité de se purifier par les règles. C’est pourquoi, dans la société lakota traditionnelle, les femmes entre la puberté et la ménopause ne pratiquaient pas le rituel de la Sweat-Lodge.

Participer à la sweat-lodge pendant ses règles ?

Contrairement aux Lakotas, les femmes dans nos sociétés actuelles n’ont pas la possibilité de faire une retraite spirituelle pendant le temps de leurs règles. C’est pourquoi nous laissons la possibilité de participer à nos cérémonies même pendant les règles sous réserve des points suivants :

  • Pendant la cérémonie, gardez en conscience que vous êtes dans un état de plus grandes sensibilité et réceptivité : vos sensations et émotions peuvent être augmentées et intensifiées.
  • Respectez-vous : si les choses deviennent « trop fortes », n’allez pas au-delà de vos limites et n’hésitez pas à demander de sortir de la hutte si nécessaire.
  • Observez les conditions d’hygiène décrites ci-dessous
  • Si vous n’avez encore jamais vécu un rituel de hutte à sudation (donc que c’est la toute première fois de votre vie) et que vous avez vos règles, veuillez vous abstenir de participer (ceci pour votre propre protection).

Au sauna malgré les règles?

D’un point de vue médical, rien ne vous empêche de vous offrir une séance de sauna pendant vos menstruations. Vous pouvez également fréquenter le hammam, faire des bains de boue, des enveloppements ou des massages. Le sauna soulage d’ailleurs bien des femmes qui souffrent de douleurs spasmodiques durant leurs règles.

La chaleur peut cependant augmenter les saignements. Il est donc recommandé d’utiliser des tampons hygiéniques plus grands que d’habitude. Enfin, sachez que la zone génitale est plus sensible aux infections pendant les menstruations, alors n’oubliez pas de poser un linge sur le banc du sauna avant de vous asseoir.

Source: « Winter-Wellness » du Prof. Hademar Bankhofer,
Kneipp-Verlag, Deutscher Sauna-Bund e.V.

Pin It on Pinterest

Share This